Article mars 2024

Retour : La gazette

Candice Neuville / « Animal’aide » Intervenante en médiation par l’animal, cadre de santé, formatrice à l’IFZ

Le concept Snoezelen et la médiation animale

Le terme Snoezelen est la contraction de Snuffelen (renifler, sentir) et de Doezelen (somnoler), que l’on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir.

Deux hollandais ( Ad Verhuel et J.Hulsegge) ont développé ce concept dans les années 70.

Il s’agit de mobiliser nos 5 sens de manière à se relaxer et s’imprégner totalement dans un univers de sens.

Le concept est utilisé par les hôpitaux par exemple dans des «  chariots snoezelen » déplacés dans des services de soins palliatifs ou de personnes âgées et/ou porteurs de handicap.

De très belles salles avec du matériel toujours plus ludique, font leur apparition dans de nombreux établissements.

Et l’investissement dans une telle salle vaut le coup d’après les 1ers résultats d’une étude que nous menons au Centre Ressource de Montélimar.

Depuis 2021, Animal’aide anime des séances de médiation avec le chien au Centre Ressource Montélimar.

Iouky en séance dans la salle Snoezelen du « centre Ressource Montélimar » (Centre de Mieux être pour personnes touchées par le cancer)

Nous avons aussi développé un programme de médiation équine pour les personnes touchées par le cancer.
Utiliser le concept snoezelen avec les animaux et les bénéficiaires des séances est devenu une évidence :
Les personnes touchées par un cancer recherchent le « lâcher-prise » et déconnecter leurs pensées du cancer.
Ajouter la mobilisation des 5 sens dans les séances permet de potentialiser l’effet relaxant recherché au Centre Ressource.

Depuis l’été 2023, nous avons créé un « boxe Snoezelen », à l’écurie « Centre Ogotaï » dans la drome, les séances se font avec la ponette dans la paille, et la personne dans un fauteuil en sécurité mais immergée dans cet « univers de sens » qu ‘est une écurie !

Dans ce boxe, parfois nous faisons une partie de la séance avec les lapins de médiation puisque c’est une écurie : « centre d’accueil en zoothérapie ».
Ainsi le toucher du lapin, le bruit de ses courses dans la paille, l’odeur du foin, le gout des légumes, tout est présent pour solliciter nos sens de manière vivante et ludique !

Sidonie, la ponette fidèle à ce boxe snoezelen y vient avec plaisir !

La sécurité est, bien entendu, assurée pour une relaxation maximale en toute confiance dans l’animal et l’intervenant. Ainsi, quel que soit le public bénéficiaire ( jeunes de la sauvegarde de l’enfance, adultes ou aidant des personnes…

Article Réservé aux membres du syndicat